TRIOLETTO : Clandestinopolis

Publié le 4 mars 2016 Culture

THEATRE – CLANDESTINOPOLIS

de Mustapha Benfodil 

Atelier de la compagnie Le Cri Dévot
Mise en scène: Camille Daloz de la compagnie LE CRI DEVOT
Assistant à la mise en scène: Jérémy Cateland de la compagnie le Cri dévot
Jeu: Pierre Cave, Rémy Chabrolle, Lucie Dusapin, Noée Dussol-Brindel, Miremonde Fleuzin, Quentin Hochart, Agnès Laboissette, Lorie-Joy Ramanaidou, Maureen Schoeffter et Samsara Valat
Production : Crous de Montpellier

À bord d’un tramway, Hippolyte Wetters, un membre d’une organisation extrémiste, est plongé dans de sombres réminiscences. Il pense à sa fille disparue par sa faute en remarquant une jeune femme qui lui ressemble. Hanté par le remords et le chagrin, il divague peu à peu et dans son esprit tourmenté, reçoit la visite d’un passager nommé Dieu, d’un Fou se prenant pour Antonin Artaud, ou encore de la Mort, comme autant de signes annonciateurs de son destin qui prend soudainement un virage inattendu… Le spectateur est ici invité à reconstituer les différents souvenirs de son passé morcelé. L’histoire s’enroule autour de l’imaginaire du père torturé, vient s’étendre jusque dans le regard curieux de la foule, pour enfin, se tisser maladroitement sous l’œil pervers des caméras de vidéosurveillance.

A la fois dramaturge, poète et journaliste au quotidien algérien El Watan, Mustapha Benfodil a composé un véritable manifeste contre la montée d’un racisme devenue quasi-ordinaire. L’histoire se déroule à bord d’un tramway où le réel bascule progressivement dans des mondes fantasmagoriques, dévoilant une société en pleine perte de repères. Un récit jouissif et brûlant d’actualité dont nous nous sommes emparés cette année avec dix étudiants pour raconter notre rapport au monde.

« L’image du tramway, cet objet cosmopolite par essence, est un lieu rêvé où se fomentent tous les conflits et se nouent toutes les intrigues. Le tramway étant ce ver de fer métallique qui circule toute la journée en faisant des grands huit entre les stations, il est une parfaite métaphore du parcours méandreux de la mémoire, à fortiori des entortillements du remords, si bien que fatalement, les stations physiques cèdent peu à peu la place à des stations imaginaires. C’est un lieu où tout passe par le regard, du dédain au désir, de l’indifférence feinte à la curiosité maladive, de l’œillade aguicheuse à l’humeur qui toise. » Mustapha Benfodil.

Clandestinopolis sera joué au Théâtre Les Gazelles d’Aix en Provence mardi 24 mai, en partenariat avec le Crous d’Aix-Marseille

INFOS PRATIQUES

Trioletto – 75 av. A. Fliche – Montpellier – Pas de parking
Tram 1 arrêt Universités

Mardi 17 mai 2016 – 19h30
Mercredi 18 mai 2016 – 21h
jeudi 19 mai 2016 – 21h

Entrée libre

+ d’infos

La page Facebook du Trioletto
L’évènement Facebook de Clandestinopolis

Non merci

Le crous mobile

Le crous a son appli

Retrouvez toutes les infos du Crous (Restos U, logement, activités culturelles, services sociaux…) sur votre smartphone !