Séances de méditation pour les résidents Crous

Publié le 14 novembre 2018 Vie de campus

La méditation pleine conscience, ou « mindfulness » dans son appellation anglo-saxonne, est un entraînement mental, qui consiste à décider de porter volontairement son attention vers le moment présent, sans jugement. Elle a pu entrer dans le milieu de la médecine occidentale, mais aussi dans le milieu professionnel et de l’éducation, suite à plusieurs démonstrations scientifiques de son efficacité.

De nombreuses études ont démontré qu’avec la pratique de la méditation pleine conscience, le vagabondage mental (dont les ruminations anxieuses) diminuait, et donc que l’attention restait stable plus longtemps sur l’objet d’attention choisi, ce qui semble relié à l’état de calme, de concentration et de sérénité qui peut apparaître lors de la pratique. Alors que les démonstrations neuroscientifiques s’étoffaient d’un côté, Jon Kabat-Zinn, docteur en biologie et professeur émérite de médecine de l’Université de Boston (Massachusetts, USA), avait de son côté, développé un protocole de réduction du stress basé sur la méditation de pleine conscience (en anglais: « Mindfulness-Based Stress Réduction », ou « MBSR »), constitué d’une séance hebdomadaire d’enseignement pendant 8 semaines associé à une journée d’approfondissement de la pratique. Cette protocolisation de l’enseignement de la méditation, dans une forme laïque, a permis à partir de 1979 de développer des études scientifiques dont les résultats positifs notamment dans la prise en charge de la douleur chronique et dans la qualité de vie dans de nombreuses maladies chroniques, ont peu à peu permis l’entrée du MBSR dans les hôpitaux aux Etats-Unis, puis progressivement dans le reste du monde.

Le succès du MBSR a été complété dans le champ de la psychologie et de la psychiatrie, par l’apport des thérapies cognitive-comportementales qui ont permis à l’équipe du Dr Zindel SEGAL de développer un protocole de thérapie cognitive basée sur la pleine conscience (en anglais: « Mindfulness-Based Cognitive Therapy », ou « MBCT »). Ce protocole, dérivé du MBSR, a montré son efficacité, notamment dans la réduction du stress et de l’anxiété, mais aussi dans la prévention des rechutes dépressives chez les patients à risque de dépressions récurrentes, et ceux avec une efficacité comparable à celle des antidépresseurs. Des études ont par ailleurs montré l’intérêt de cette approche plus précisément sur la population universitaire en favorisant la gestion du stress, des émotions, et en favorisant le bien-être psychologique des étudiants: https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0165032712007793

INTERVENANT
Grégory Baptista, fondateur du Centre Mindfulness de Montpellier, docteur en médecine spécialisé en médecine interne, enseignant pour le Diplôme Universitaire « Méditation & Santé » – Faculté de Médecine de Montpellier-Nîmes.
En savoir plus sur Grégory Baptista :http://meditation-medecine.fr/centre-de-mindfulness-de-montpellier/

INFOS PRATIQUES
Inscriptions lors de la réunion d’information du mercredi 5 décembre à 20h dans la salle de conférence de la cité U Colombière.
> Réservé aux résidents Crous quelles que soient leur résidence ou cité, sur présentation d’une carte de résident 2018-2019.
> Gratuit
> 1 séance hebdomadaire pendant 8 semaines à partir de janvier.

Non merci

Le crous mobile

Le crous a son appli

Retrouvez toutes les infos du Crous (Restos U, logement, activités culturelles, services sociaux…) sur votre smartphone !